Colloques

Colloques
Prochain colloque

La concurrence dans tous ses états

Deauville

Vendredi 27 mars après-midi et samedi 28 mars 2020
45ème colloque de Deauville

Sous la direction scientifique de Madame Emmanuelle Claudel
Professeur à l’université Panthéon Assas (Paris II)

Le droit de la concurrence, matière tentaculaire et redoutée, est devenu incontournable. Profondément rénové dans les années 2000 qui l’ont ouvert à l’analyse économique, on le croyait arrivé à maturité. Pourtant, il est aujourd’hui en plein bouleversement.

Son acteur clé, l’entreprise, subit de profondes métamorphoses. Naguère cantonnée à la posture du contrevenant sanctionné, de plus en plus lourdement, l’entreprise reprend l’initiative. Incitée à l’auto-évaluation, elle devient force de propositions devant l’autorité de concurrence et gendarme en son propre sein. Lorsqu’elle est victime, elle est incitée à s’emparer des nouvelles opportunités procédurales que lui ont offertes de récentes réformes. Ces postures désormais multiples la transfigurent et compliquent son organisation ainsi que ses stratégies procédurales, en même temps qu’elles bousculent le droit lui-même.

Le droit de la concurrence n’est pas seulement appelé à s’adapter à cette nouvelle donne. Il est défié en ses fondements et interrogé sur l’efficacité de ses outils. Il doit en effet répondre aux immenses défis que lui posent l’économie numérique et ses algorithmes complexes, s’interposer face aux GAFA dont la croissance sans contrainte est potentiellement source de multiples abus et composer avec des préoccupations de politique industrielle ou de préservation des données personnelles. Il est confronté au gigantisme.

Or, à ces défis liés à une modernisation effrénée de notre économie, s’ajoutent des préoccupations au cœur du quotidien : prendre en compte les particularités des PME, préserver le secteur de la santé de la constitution de rentes de situation et permettre aux consommateurs de profiter d’un marché de soin concurrentiel, préserver le marché du travail de nouvelles pratiques : accords de fixation des salaires entre entreprises, accords de non braconnage, etc. Le droit de la concurrence se porte au chevet de ces secteurs sensibles.

Lui en demande-t-on trop ? Assurément, le droit de la concurrence est dans tous ses états.

 

Colloques
Colloques passés

Réactivité et adaptation dans la vie des affaires

Deauville

Vendredi 22 mars après-midi et samedi 23 mars 2019
44ème colloque de Deauville

Sous la direction scientifique de Monsieur Jacques Mestre
Professeur des Facultés de droit.

Les juristes du droit des affaires ont-ils encore le temps de réfléchir sereinement ? La question est sans doute provocatrice, et pourrait être formulée de manière moins abrupte : l’heure est-elle encore à la construction de stratégies à long terme, voire simplement à moyen terme ?

Si ces interrogations méritent, à tout le moins, d’être soulevées, c’est que le rythme de la vie économique et sociale ne cesse de s’accélérer [lire la suite…]

LaGazetteduPalaisLes textes du colloque sont édités par la Gazette du Palais
Consulter la Gazette du Palais hors-série 2019

La négociation peut-elle tout ?

Deauville

Vendredi 16 mars après-midi et samedi 17 mars 2018
43ème colloque de Deauville

Sous la direction scientifique de Monsieur Christophe Jamin
Professeur des Universités – Doyen de l’École de Droit de Sciences Po.

Le droit se présente traditionnellement comme un instrument de contrainte.
Cependant l’incertitude, la remise en cause de la hiérarchie et le déplacement des rapports de force se conjuguent pour faire place à un droit négocié. Législateur, juges, administrations, agents économiques, conseils, tous sont désormais en mesure de négocier, à tout moment et dans tous les domaines. Le droit et sa pratique en sortent bouleversés.

Face à ce phénomène de grande ampleur qui va du plus régalien au plus quotidien, plusieurs questions se posent [lire la suite…]

LaGazetteduPalaisLes textes du colloque sont édités par la Gazette du Palais
Consulter la Gazette du Palais hors-série 2018